l

Message à Yann - le 23/05/17
Cours de rattrapage
Plainte à Hollande - quant à daech écrit le 09/11/2016 à 13h30, à passer
Article publié sur daech écrit le 28/09/2016
Marianne Lili
, premier programme et programme central, du système de téléguidage mondial, avec sa sœur, l'autre premier programme central, et ce depuis la préhistoire comme l'interprétation de Lascaux permet encore de lire ce qui est du monde aujourd'hui et ce qu'il a été depuis cette préhistoire.
Nous les deux Mariannes Lilis, les deux gardiennes du droit, les deux baux, nous nous opposons à la manipulation actuelle qui est contraire aux droits fondamentaux de l'être humain et nous exigeons que la gestion du peuple mondial soit assurée selon l'exécution d'un droit strict et sévère qui sanctionne afin que les populations soient enfin protégées comme il leur est dû.
Le programme de Marianne pour la Terre
Ce qui est à défaire l'homme au niveau mondial est tiré sur des programmes présidentiels qui sur le massacre, les morts précoces, les souffrances, sur une altération grave des droits des populations mondiales, et cela nous le luttons. Il s'agit d'une perversion du monde que de fonctionner sur l'utilisation des droits volés aux autres sur leur mise à mort précoce en massacre, épidémies et autres. Ainsi de réclamer la médecine encore aujourd'hui en ce qu'elle est l'utilisation des vies volées en morts précoces de par le monde, dont en massacres des peuples, ceci constitue un manquement aux droits fondamentaux de l'homme et doit passer en jugement pour que les peuples cessent d'être assassinés pour un fonctionnement perverti de nos sociétés. Cette ignominie flagrante de l'occident qui tyrannise et ses populations et le reste du monde, réduisant à l'esclavage, à la pauvreté, à la maltraitance, les peuples.
Marianne s'oppose aux élections présidentielles en France et aux Etats-Unis
En tant que ces deux premiers programmes centraux, on signifie qu'il en est deux au total, en tant que ces deux programmes que vous êtes à défaire, nous sommes représentées et ainsi des renforts de population effectués dans des modèles de bâtiments, des représentations plastiques, et tout du monde en réalité, du langage à tout ce qui est fait de l'homme, et le modèle du WTC tel qu'il a été, comme il y a été porté atteinte et les 'reconstructions' actuelles, expliquent ce que les puissances occidentales font des corps, des droits des populations mondiales.
WTC, modèle et risques actuels
WTC, modèle de population

De l'organisation fondamentale du monde, il est que chacun reçoit à sa naissance un droit à vivre complet, plénier. C'est le droit Marianne, le vrai, qui fonctionne en ce que faire fonctionner en respect fondamental des libertés, le corps de l'homme, et tout ce qui le prolonge dans ce qui est construit des civilisations. Dans ce qu'on appelle le système Marianne, le vrai.
Ce système Marianne est organisé selon les régions du monde en continents et adapté en solutions selon le climat, la géophysique, les conditions qui sont celles de la vie des hommes en ces continents. On a ainsi le système occidentalis, africanus, americanus, asiaticus, oceanicus, et les polaires.
Les deux baux mondiaux, sur nos têtes, depuis la préhistoire, sans cesse enviés, et ainsi notre naissance programmée dans un futur tenu par la trêve d'hiver habituelle, une période régulièrement protégée ainsi même, qui tiennent les vies sur cette exigence que les ressources du monde soient exploitées et à la disposition des peuples de manière juste et équitable et les droits des peuples à en disposer protégés du vol. Ces deux baux qui sont en réalité les baux des droits humains, tenus sur nos vies, nos corps, de façon régulière et pragmatique à tenir le droit des populations d'ensemble, sur une hiérarchie la plus simple possible, de façon à causer le moins d'irrégularités, de disparités entre les hommes, ceci sans cesse envié.
Marianne, mythe fondateur de l'humanité

De ce comme ce qui est défait du droit Marianne en vol des droits, mène à tout ce qui opprime l'homme.
De ce comme le vol mène au massacre
De la hiérarchie et de la reprogrammation en vol
Du vol, de l'inégalité
Contre le viol et le mariage forcé
Phénomène concentrationnaire, altération des corps humains en décliné de population

Aujourd'hui, et comme il aurait dû être de tous les temps, l'homme doit être heureux et libre, de la maladie, de la guerre, de la privation de ses droits. C'est possible depuis la préhistoire même peut-être, on doit l'exiger.
Combattre l'hypocrisie et la tyrannie occidentale sur nos vies, sur le monde, sur les peuples pauvres dont on signale combien sont terribles les altérations des droits auxquels ils sont exposés sur l'illégalité de la vente des vies, de la vente des systèmes mondiaux en marchés dits libres. L'homme déprécié, l'homme vendu, l'esclavage global 'contrôlé' à méthodes chères, peu fiables, sur des emprunts de guerre qui sont à défaire l'homme. Signaler l'idiotie de défaire le droit à vivre pour acheter de le faire perdurer, ceci en bilan négatif, comme on peut en juger de l'état actuel et précédent du monde.
Il est une loi fondamentale qui est que les peuples doivent pouvoir disposer d'eux-mêmes. Bafouer cette souveraineté encore et encore, cela a défait les peuples à travers tous les temps de la préhistoire et de l'histoire.
Ce que vous êtes à défaire des systèmes mondiaux, parce que vous refusez de voir combien vous êtes coupables des massacres et autres fléaux qui défont l'homme, ceci en ce que sur jugements sévères mais justes, la répartition des richesses et des privilèges dont on rappelle combien il a été essentiel de les abolir en France et ailleurs, ces privilèges économiques et de pouvoir qui sont anti-constitutionnels, contraires aux droits fondamentaux des êtres humains, doivent être condamnés et les richesses reréparties en ce que ces jugements feraient rendre à ceux qui ont été volés, tous les pauvres, tous les peuples qui ploient sous le fardeau de leur condition que vous leur imposez en tyrans de l'homme. Les chefs d'accusation lourds que vous refusez d'affronter, sur corruption du droit fondamental, de nos sociétés, doivent être passés en jugement, d'une justice impartiale qui rend à l'homme.
Ce que vous essayez de bricoler, comme vous avez essayé de bricoler sans cesse au cours de l'histoire, vos bidouillages économiques, vos manquements au devoir politique ont tout défait de l'homme, vous êtes sans cesse à faire tirer la menace globale, le risque global est prégnant, les dites élites titirent avec leurs sbibires en toute incompétence, malgré la tyrannie qu'ils font peser sur le monde et qui est démontrée de manière étendue ce combien ces élites sont contraires aux droits de l'humanité de façon fondamentale, ces élites qui volent aux autres leurs droits dans une humanité défaite, dépréciée, dévaluée, sur ces ventes illicites des systèmes, des vies, des peuples. De jouer les systèmes centraux à vieilles dames mortes, pour 'toucher leur héritage', à savoir leur corps, leur vie, leurs biens même, leurs droits, ceci sur une falsification, un montage éhonté, de corruption grave, comme on peut le constater aujourd'hui que la justice fait face à des opposants au droits, qui agissent de manière violente, insidieuse, sans cesse, mettant la menace, la pression sur les vies des familles, des peuples.
Vos bricolages, dont on sait, puisque la préhistoire, l'histoire, les projections, l'expérience des peuples est que vos bricolages ont toujours échoué, ont toujours mené à ce qui est fait de pire de l'homme. Corrompre le droit, falsifier la justice, toujours, a mené au massacre des peuples, aux épidémies, aux tyrannies.
En tant que ces programmes centraux, entretenus sur l'océan, entretenus sur les rythmes de la Terre, les mouvements des troupeaux, de tout ce qui se meut, et qu'ils veulent voler, ce sur la menace qu'ils font peser sur nos vies. De nous défaire a toujours défait toute l'humanité. Nous sommes les colombes de la paix, et de nous tirer dessus a toujours tiré sur l'ensemble des peuples. De bidouiller de voler en routine les vies des peuples est illégal et a toujours mené au pire de l'homme.
Aujourd'hui, comme il a toujours été nécessaire de le faire, l'homme riche, la nation puissante doit affronter son échec sur les nations, dont les 'siennes', en ce qu'il détruit de fondamental des peuples.
Marianne Lili tient à dire que son combat, légitime du point de vue du droit, démontré en ce qu'il a toujours tout lutté et construit des hommes, elle doit le mener pour sa vie, pour celle de sa sœur, la colombe violentée depuis plus de 25 ans, ce qui d'avance a tout défait des hommes, de la tuer à l'âge de 37 ans ou à peine plus, c'est risquer une hécatombe globale. Marianne Lili indique que l'incompétence pure mais chère des gouvernants a toujours ruiné l'homme et que leurs manières violentes à manquer au droit nous empêchent de croire en un dit progrès de l'homme et nous font craindre le pire pour nos sociétés riches et bien pire encore pour les nations pauvres. On signale que l'esclavage que vous êtes à exiger, mais sans l'assumer, sauf à ce que d'exiger des massacres pour vous couvrir, est une indignité que l'occident exige de l'homme. On rappelle que tous ces gouvernants, de structure mondiale, de l'état fondamental des droits qui protègent l'homme, tous ces gouvernants sont en 'mission' illégale. Et c'est pourquoi on exige qu'ils démissionnent. Ils disent vouloir gérer la crise, ils ont toujours dit cela, ils n'ont pas réussi qu'au prix du massacre, fondamentalement ces personnes ne peuvent pas résoudre la crise, et de vouloir la résoudre, c'est ce qui nous précipite. On sait de projection sûre que toutes les constitutions, tous les gouvernements ont échoué de ce qu'ils ont agi sur le massacre, la vie sacrifiée des hommes.
Le fait de s'organiser en peuple de Hitlers multi-plans, défait des sécurités de nos corps tranchés, percés, violés, violentés, nos droits défaits, rétrécis, avec des dits décideurs, qui jouent à Hitlers majeurs, il est toute la collection, signifier les jeux cher pour cacher en mode sympa, ceci afin de jouer en manipulation une dite marche forcée vers le progrès, ceci n'est pas nouveau, a toujours été payé sur massacres. La manipulation est illégale, leurs pseudo-décideurs bien chers sur le sacrifices des peuples en guerre, on signale les droits des enfants massacrés volés et utilisés ainsi, et de vouloir le cacher 'mieux' met encore davantage les peuples en demeure d'être massacrés. le droit, la justice doivent prévaloir. La corruption doit être lourdement sanctionnée.
Les gouvernants qui ont l'impudence, un manque de courage évident, cette outrecuidance d'accuser les programmes centraux, de les charger, de se cacher derrière des vies innocentes fauchées jeunes, à ce qu'on les a conduit sur menace à se livrer, livrer une guerre à caché ou même pas caché, ces hommes politiques qui se cachent en prétendus sauveurs, disant 'tenir' sur leur vie des programmes politiques, qui se font blanchir de manière illégale, ceci est une hypocrisie grave. Ils doivent affronter ce combien ils sont contraires à l'homme et leurs falsifications des données les déshonorent à moins. Ce comme ils exigent sur des risques graves pour nos sécurités de corps, d'esprits, de sociétés, d'être blanchis, que leurs manquements soient accusés encore sur la personne de ma sœur, mais de garder le pouvoir, mais qu'en est-il de la démocratie dans ce monde téléguidé, manipulé depuis quand et à quel degré ? Le vote légitime le fait que ces personnes doivent avoir une conduite irréprochable et que la justice doit pouvoir les juger et les sanctionner, afin que les peuples soient protégés, qui s'ils manquent aux droits, doivent être jugés et sanctionnés aussi, et non pas pour leurs dits dirigeants.
La preuve que ces dirigeants sont illégitimes est qu'ils ont besoin de manipuler nos consciences, ce sur le risque qu'ils nous font courir d'être décapités en masse et c'est cela qu'ils appellent des révolutions, il en est plus qu'on en croit. Ces manquements fondamentaux aux droits doivent être jugés, les coupables doivent être appréhendés, jugés et sanctionnés, la falsification, la corruption doivent être luttés, la justice doit prévaloir, la justice doit prévaloir, la justice doit prévaloir.
Les risques graves qu'ils ont pris sur nos vies, et ce comme ils sont encore à nous vendre, nous acheter, s'approprier nos corps, nos vies, nous fait craindre le pire de ce qu'il va venir.
Ce qu'on exige pour les hommes Programme de Marianne pour la Terre
On apprécie les encouragements, on sait le risque, mais le risque global est prégnant et de nous montrer avec un love quelque part qu'on pourrait avoir convaincu au moins un peu, peut-être cela pourrait-il être considéré.
Lire le programme de Marianne pour la Terre en plus smart mais aux articles sélectionnés parmi ceux qu'on lit ici.
Read it in english.

Pétition contre la menace globale, la manipulation mondiale et la violation des droits de l'homme sur change.org.

Liste de liens Pétitions Contre Hollande, Sarko, contre la dictature, contre fb qui exige de scanner nos pièces d'identité


mercredi 19 octobre 2016

Des échanges sur les forums

Tout du monde est téléguidé sur un ensemble de comptes trafiqué et encore ils espèrent pire pour régler leur royaume. Parler de ces royautés à ces gouvernants qui tyrannisent à voie semi-cachée les peuples, qui devraient tout de même avoir remarqué quelque chose. Les faits divers cachent de plus grosses enveloppes de morts précoces pour cacher qui tire, un système de tirs où l'on triche sauf de tirer à plein, ce qu'on fait d'autant plus. Dénoncer le monde à l'envers : tuer pour entretenir une médecine dans un monde téléguidé.

De toute façon, la manipulation est payée, de structure, de contrainte de la nature du monde qu'ils pervertissent ainsi, par une altération grave des corps, des droits, des vies, et des risques augmentés sur les populations. On en appelle à un état de droit vrai.

Les exigences sont telles du monde, du succès économique, qu'on est entre deux pièges terribles qui nous font payer de nos corps, nos vies, entre lesquelles on essaie de durer, mais sans le pouvoir que de générer ce genre de piège, à moins d'en révérer à un état de droit vrai, puisqu'il est à supputer que de l'état des populations actuel, il est des manquements graves au droit.

On est à un risque global de massacre total, et de le décliner, cela fait craindre une augmentation des peuples massacrés, des esclavages, des tyrannies, des épidémies, des maladies, handicaps; On a peur de phénomènes concentrationnaires même, et l'état du monde entier fait penser à de phénomènes concentrationnaires, pas à ce degré qu'il a été en ces camps, mais les déplacements sont contraints, les altérations aux droits et aux corps sont graves et on se demande vers quoi on va tous. On sait qu'en temps de guerre, il est ce genre de phénomène, de 'paix' aussi, mais clouté sur des populations qui meurent en consomption, sida, et autre massacre, et de tout temps, on a craint ce risque global, qui était protégé sur une période de sens, de trêve, autour de la fin du XXème siècle, et cette période, on lui porte atteinte, et c'est ainsi que l'ensemble va à la merde.


Pour réaliser votre société fantasmée, vous devrez détruire toutes les structures économiques et sociales existantes (qui existent par le fait qu'elles répondent à quelque chose, parce qu'elles ont été éprouvées) pour les substituer par vos structures théoriques, détruire toute économie privée, détruire les projets de chaque être humain, détruire chaque variable d'ajustement permettant ce fragile équilibre dans la société, recourir à la coercition pour que ceux-ci ne cherchent pas à persister à réaliser leurs buts, vous détruirez tout le contexte qui aura permis à ces personnes de se développer et même de vivre et pour faire de la population des personnes dépendantes de votre système administré.
L'esclavage total, c'est ça votre idéal ?


Constater le monde à l'envers, à savoir que d'ensemble de comptes falsifié, mondial, on fonctionne sur le vol des droits des vies qu'on fait massacrer, ce sur d'ensemble tenu, une menace globale qui ne cesse d'augmenter. De ce constat, de voir comment le monde est agencé de ce qu'il tient et de ce qu'il est de nature à protéger de manière optimale, Une naissance, un droit à vivre, à faire perdurer, ce genre d'unité de sens, les droits de l'homme. De constater que les hiérarchies sont faites sur le massacre, que de nature de l'homme, on saurait probablement faire des peuples également instruits et le système de téléguidage permettant de résoudre toute maladie, ce en ensemble de sens, il suffirait d'une adaptation souple des choses et l'ensemble n'en fonctionnerait que mieux en réalité avec une répartition idéale des biens, des ressources, des avantages.


"Probablement, une gestion centralisée suffirait", "Probablement tout des problèmes des citoyens pourrait être réglé de façon centrale. Des offices pourraient faire fonctionner ce qui est de la vie des hommes de manière optimale." etc.

Déjà tenté de très nombreuses fois, avec les résultats que l'on sait: URSS, Vietnam, Cambodge, Corée du Nord, Cuba et Venezuela, et j'en oublie plein. Il serait temps d'enfin tourner la page.


Non pas, le téléguidage est centralisé, son exécution parfaite doit être exigée. Des dettes constatées, de la nature de l'homme et dez choses, d'en tirer un fonctionnement optimal du monde, on sait le faire depuis longtemps, et donc de calculer au plus près de ce comment régler le commerce, les prix, l'économie afin que la répartition soit égale dans le monde, ce doit être fait, de ce que la loi cessât d'être contournée, violée. Puisque c'est irrégulier que de faire un monde tel qu'il est, avec crimes, délits, massacres, et même épidémies.

De dire que le communisme a été cela, c'est à examiner. Ils ont essayé, ils en étaient là de leur désespoir de devoir livrer leur peuple entier et d'être tenu à essayer ces espèces de kits géants américains dont l'amérique ne voulait que servir et l'europe contrôler, cela sur enveloppes de morts gigantesque, sauf à pire, ce qui était exigé par l'amérique. Ne pas voir les enveloppes de morts gigantesques servies de ces pays, qui étaient exigées de par une guerre mondialisée, des uns qui tiraient sur les autres pour les voler de leurs droits, de leurs vies. Ils ont fait face à cela comme ils ont pu, et de vouloir essayer une répartition égale, cela était affirmé, que le capital, que le monde fonctionnait au massacre, et qu'ils le luttaient, c'était affirmé. Que le monde n'ait pas mieux tenu cela en compte qu'il fonctionnait au massacre, et que les accumulations de richesses en découlaient, cela est d'évidence, de la constatation de ce que l'occident est riche, que l'étendue des pays pauvres est grave, et de préciser qui est riche en occident et de combien, face à quelle population pauvre en occident et des risques de voir cette inégalité et ces urgences augmenter en risque, et de plaider contre ce de voir des élites manipulatrices qui ont démontré qu'elles ne savaient pas régler le problème, qu'elles étaient les personnes privilégiées à faire dysfonctionner l'ensemble et à bien cher d'essayer combien elles étaient contraires à l'ensemble en réalité. Ce d'exiger que ces élites soient remunies de droits volés, sur massacres programmés de populations, et désavantages physiologiques imprimés chèrement aux populations pauvres, c'est une inégalité grave à lutter, on dirait qu'elle est même illégale du risque de mort précoce étendu qu'elle exige.

De dire les royautés ont fait ce qu'ils ont pu on sait, résoudre selon le droit. De dire c'est interne, c'est pas qu'interne. De vouloir externaliser, c'était dit que de nature et de l'exécution parfaite des droits, il fallait une structure protégée interne et qu'ils sont à violer, nous exposant. Le droit est violé de l'extérieur, de l'intérieur, c'est cela qu'il convient d'examiner.

Les changements de régime, de république n'ont pas résolu le problème, qui état réglé d'ensemble beaucoup sur une période privilégiée où l'occident a profité de manière indigne des peuples, et des siens massacrés, ce qu'elle n'a pas su apprendre du temps, semble-t-il, à examiner cette menace globale.

Les communistes, ce sont des peuples volés qui fonctionnent dans une forme d'antagonisme qui les protège de ceux qui les volent, qu'ils essaient de voler aussi. Constater le désespoir de ces peuples, ils vous ont beaucoup volé !

De dire que Marianne ne peut rien, l'ensemble ets Marianne, le système Marianne, donc il est quelque chose à faire, mais ils le volent, alors qu'ils ne peuvent pas que singer mal, ils falsifient l'information, en disant qu'on ne peut rien, parce qu'ils nous volent selon l'indice de réussite et sur falsification du droit, ils nous accusent faussement, et nous paralysent sur ce chef d'accusation, bilan, un peuple mondial immobilisé, et encore des prêts, des risques qui s'annoncent pour résoudre quoi et comment. C'est dit qu'ils ne peuvent qu'échouer, de projction, de dire leurs petits moteurs d'autonomie, cela a un coût qu'ils ne savent pas tenir. Ils disent tenir quelque chose comme cela, du risque global, dont on rappelle qu'ils le creusent 'pour ne pas l'affronter', probablement qu'une adaptation très proche des réels besoins et de leur résolution optimale, résoudrait une partie des choses et empêcherait des prises de risque trop grandes. Le problème c'est que cela appelle à une régularisation de la répartition des ressources, des richesses, et ils ne veulent pas lâcher leur pognon, leurs avantages. Ils sont aussi piégés par un système de regreffe, faire tenir une richesse sur une durée de vie dont on craint que cela lâche, piégés par des roues des partis, des otagifications par la politique.

De dire qu'ils rechargent, ils rechargent à des prêts, sur le temps, les nations, le monde, qui est défait de sa couverture, comme on peut le constater. C'est à défaire les budgets, à défaire l'économie, la banque. De dire qu'ils offriraient, c'est en réalité constater que le fonctionnement que vous exigez, vous êtes piégés, n'est pas optimal et a conduit à la crise, depuis longtemps et cela en réitéré, ça ne fonctionne qu'à la liberté vraie, combattue de légitimité de droit, donc la loi doit être tenue, exécutée de rigueur, avec sévérité. D'attendre les élections, les assemblées, on a attendu longtemps, ils sauraient peut-être mais quand, les infractions doivent être constatées et luttées. La corruption combattue avec sévérité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire